Archives du mot-clé Nostradamus

L’évangile d’Henry Dunant

Le fondateur et concepteur de la Croix Rouge a plus d’un visage que nous avons tenté de reconstituer. Mais « Qui » est Henry Dunant ? C’est à quoi nous nous efforçons de répondre avec de nouveaux éclairages sur sa personnalité hors norme.

« Henry Dunant ne se considérait pas seulement comme philanthro­pe, pas seulement comme fondateur de la Croix-Rouge et d’autres œuvres de dimension humanitaires, mais comme un théologien, homme de Dieu et prophète. La religion est le cadre, le Tout ; elle n’est pas un aspect de la personnalité du fondateur de la Croix-Rouge. Au contraire, la Croix-Rouge est une conséquence de sa grande vision religieuse du monde. Dunant a cependant toujours insisté sur la stricte neutralité religieuse de la Croix-Rouge. L’œuvre provient de la foi, mais n’est pas à confondre avec elle. La religion renvoie l’éthique dans le domaine de l’humain. » Johan Dreue

Lire la suite L’évangile d’Henry Dunant

Publicités

Millenium

Le cinquième empire annoncé par Henry Dunant, apôtre de la paix et  prophète du Millénium, prédictions jusqu’en 2900

« Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, d’une extrémité des cieux à l’autre. Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous savez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.« 
Matthieu, 24/3-42)

Environ une cinquantaine d’années après la mort d’Henry Dunant. fondateur de la Croix-Rouge, 3 grands panneaux ont été découverts à la suite d’une vente d’un antiquaire : ils ont été authentifiés et daté et sont  bien dessinés par l’illustre fondateur de la Croix Rouge. Il s’agit d’une chronologie symbolique de l’histoire biblique assortie de certaines perspectives messianiques illustrés par de dessins de sa main. On dénombre ainsi 3 grands parchemins d’environ 1,50 X 0,80 m qui se trouvent à l’Institut Henry Dunant à Genève. Un 4ème panneau se trouvait  à Paris mais a trouvé sa place au musé Henry Dunant de Genève après acquisition.

Lire la suite Millenium

Art du Grimoire et Tarot

artdugrimoire
des imagiers aux angéliques (AGLA), les sociétés secrètes qui sont à l’origine du Tarot

Grimoire provient du grec gramma signifiant écriture.  Pour comprendre le tarot il faut d’abord se retirer de la tête qu’il s’agisse d’un jeu dédié à la mancie (divination) mais d’abord et avant d’un outil lié à l’imaginal (je reviendrais dessus) et à la prophétie (ce qui est différent de la divination qui ne se préoccupe que du sort d’un individu. C’est l’époque aussi de Nostradamus et des Kabbalistes. Il convient pour en comprendre les ressorts de ce rapporter à celui qui a le mieux déchiffré les codes secrets du grimoire avant qu’il ne se perde définitivement à la Révolution française pour être remplacé par des approches symboliques, ce qui est tout à fait autre chose. Si l’on est bine pénétré des ces quelques clés on peut alors progresser dans la compréhension de cette cabale solaire, le plus vieil alphabet hiéroglyphique occidental. Les sources du Tarot sont à la confluence de deux mouvements, l’un à Florence autour de l’Académie florentine de Cosmes de Médicis (courant hermétique) et l’autre en Allemagne avec la diffusion des livres rosicruciens centrés sur la figure légendaire de Christian Rosenkreutz telle qu’elle apparait dans les Noces Chymiques.

Lire la suite Art du Grimoire et Tarot

Les Maitres secrets de Fulcanelli : M.A. de Nantes ou Pierre-Aristide Monnier

pornichet
La famille de l’Adepte en villégiature au Pornichet près de la Baule, l’Adepte tient l’appareil.

Ces derniers temps il a été question du Maitre secret de l’Adepte et son nom jeté en pâture au public, pour l’un d’entre eux il est exact de citer Pierre-Aristide Monnier dont le nom de plume était aussi M.A. de Nantes (soit Maitre Artiste). Lui même signait Pierre-Aristide Monnier de Notre Dame du Frêne car natif des bords de la Loire. Il est l’auteur d’un curieux ouvrage « Clefs des Œuvres de Saint Jean et de Michel de Nostredame », (1872) ouvrage mêlant à la fois l’hermétisme et les visions prophétiques de Nostradamus. Ainsi qu’il l’explique « le monument des Centuries a trois enveloppes qu’il faut pénétrer pour arriver jusqu’à lui et le ressusciter; la première est de marbre, la deuxième d’or et la troisième de diamant« . Il liait de façon inhabituelle la recherche de la Pierre à l’avènement du Grand Monarque. Cet auteur dont on sait très peu de chose sinon son influence sur Fulcanelli souffrait d’une apophyse sinueuse de la colonne vertébrale. En 1883, il fera paraitre une suite sous le nom de « Résurrection merveilleuse de Michel de Nostredame, traduction de la huitième Centurie »

Lire la suite Les Maitres secrets de Fulcanelli : M.A. de Nantes ou Pierre-Aristide Monnier

Fulcanelli et le berger d’Hendaye

mazarin

 

Lors des séances sous la coupole de l’Institut dont il était un éminent membre, l’Adepte avait tout loisir de contempler le somptueux cénotaphe du cardinal Mazarin (comprenant une réplique du tombeau de Nantes !) et son évident symbolisme avec ce pied posé sur le globe prêt à rouler à tout moment !

Ici tout s’éclaire et prend forme. Ce n’est qu’à la fin de sa vie qu’il finira par consigner en un traité séparé ces considérations muries au cours de ses expériences en laboratoire (celui du grand monde et non celui du « laboratoire légendaire » comme il s’en moquera dans l’un des ses écrits avec beaucoup d’humour), le titre en était « Finis Gloriae Mundi » et nous en donnons pour la première fois la véritable explication jusque là restée occultée. JK

Fruit d’une enquête de près de 20 ans, ce cahier livre la dernière pièce d’un gigantesque puzzle qui prend forme sous vos yeux … E

piecesdupuzzle

 

au sommaire :

  1. Ce que le disciple Canseliet  ne savait pas et ne pouvait savoir
  2. Les avancées scientifiques du Maitre et sa théorie
  3. L’instructeur et conseiller
  4. Hendaye : pourquoi et comment
  5. Le secret de Saint Vincent de Paul et le rôle du Finis Gloriae Mundi
  6. Les chapitres perdus : hypothèses plausibles
  7. Eschatologie alchimique de Jean Laplace et autres considérations

 

 

antoinecoysevox_miroirCénotaphe du cardinal de Mazarin (Institut de France, Académie française)

 

Fulcanelli , à propos du miroir :

 » …Cette noble figure est pour nous une… personnification de la Nature, simple, féconde, multiple et variée sous les dehors harmonieux….. Son miroir, qui est celui de la Vérité, fut toujours considéré par les auteurs classiques comme l’hiéroglyphe de la matière universelle, … pour le signe de la substance propre du Grand Œuvre. Sujet des sages, Miroir de l’Art sont des synonymes hermétiques qui dérobent au vulgaire le nom véritable du minéral secret. C’est dans ce miroir, disent les maîtres, que l’homme voit la nature à découvert. C’est grâce à lui qu’il peut connaître l’antique vérité en son réalisme traditionnel. Car la nature ne se montre jamais d’elle-même au chercheur, mais seulement par l’intermédiaire de ce miroir qui en garde l’image réfléchie. Et pour montrer expressément que c’est bien là notre microcosme et le petit monde de sapience, le sculpteur a façonné le miroir en lentille plan convexe, laquelle possède la propriété de réduire les formes en conservant les proportions respectives… »
« … La vérité, moins abstraite, semble liée davantage au positivisme alchimique des attributs de notre Vertu cardinale. Il est généralement recommandé d’unir  » un vieillard sain et vigoureux avec une jeune et belle vierge « . Dans ces noces chimiques, un enfant métallique doit naître et recevoir l’épithète d’androgyne, parce qu’il tient à la fois de la nature du soufre, son père, et celle du mercure, sa mère. »

couv_croix hendaye_cahier